Site de débat d'idées, animé par des blogueurs de toutes tendances politiques, France Politique est le lieu où s'échangent et s'affrontent les opinions, les réflexions et les convictions les plus diverses.

19 mai 2006

Convictions

Je ne vois pas ce qu'il y a d'ironique cher Harlem Désirdavenir à évoquer un retour de Philippe Séguin, et je trouve au contraire qu'il manque sérieusement au paysage politique français. Il a à mes yeux bcp des qualités requises d'un homme d'Etat: parfaitement honnête, désintéressé, ayant une vision moderne de l'économie qu'il estime indissociable d'une politique sociale active, un véritable charisme, une indépendance et une justesse d'esprit (il avait pour habitude de désigner notre président par ces termes: "le grand con"...), des convictions réelles.

Laissons à son fils spirituel François Fillon le soin de reprendre le flambeau lorsque Sarkozy sera élu, c'est un homme de très grande qualité et d'une probité sans égal, écarté du pouvoir par la chiraquie décadente qui préféra placer des hommes comme Douste. Lequel sera probablement évincé du Quai d'Orsay par ce même Fillon en cas de remaniement.

En parlant convictions, désolé cher ami mais je ne résiste pas à évoquer celles de ce cher Fabius (que j'estime cependant pour ma part le meilleur d'entre vous): le non à la Constitution européenne n'est en rien affaire de conviction mais le seul fruit d'une négociation avec Hollande ayant échoué, et par laquelle le premier proposait au second de rallier le oui contre la promesse d'un soutien sans condition de secrétariat national à l'investiture à la présidentielle... Et de rajouter en outre une promesse que le poste de premier ministre reviendrait bien sur à celui qui ainsi l'aurait fait roi... Bien entendu, et compte tenu de la position du second, qui se verrait finalement pas mal en première dame de France, on sait ce que ça a donné. Lorsqu'on écoute ensuite Fabius et ses amis défendre le non avec toute la hargne qu'on sait auprès de militants qui n'y pigent que dalle... quel cynisme!

Et quand on sait que ce sont d'après toi ces mêmes militants de base qui rédigent les contributions qui formeront le programme, ça fait frémir!!!

 
web statistics