Site de débat d'idées, animé par des blogueurs de toutes tendances politiques, France Politique est le lieu où s'échangent et s'affrontent les opinions, les réflexions et les convictions les plus diverses.

09 novembre 2006

Différences mineures?

Nous est-il permis d'évoquer la dernière confrontation passive indirecte des candidats à la candidature, ou Désirdavenir va-t-il encore appeler au musellement de l'opposition à ses idées et ses champions, en parfaite harmonie avec l'esprit des dictatures d'extrême gauche qui caractérise ses derniers posts?

Juste un petit mot pour vous dire ce que vous savez déjà.

J'ai trouvé les journaux bien conciliants dans leurs commentaires de ce dernier "débat".
Faut-il parler de "différences mineures" comme le titrait le quotidien Métro d'hier?

La soirée était consacrée à l'international, l'Europe et l'environnement.

Bref, il s'agissait principalement pour les candidats de démontrer leur stature d'homme ou de femme d'Etat.

Et bien pardon, et contrairement à ce qu'exposait sans ironie Arnaud Montebourg mais avec la parfaite mauvaise foi et l'absence totale de discernement et de mesure qui le caractérisent, Ségolène (et oui encore elle cher Désirdavenir) a démontré s'il en était encore besoin qu'elle n'a pas la capacité d'occuper la fonction à laquelle elle aspire.

Sur le plan international, son défaut total de connaissance du dossier nucléaire iranien fait trembler, à l'heure où l'Iran est une menace à prendre très au sérieux. Est-il opportun de se comporter avec l'Iran de manière excessive afin de rompre toute chance de dialogue et de favoriser ainsi l'adhésion de tout un pays derrière ses dirigeants? Car il est normal que les aspirations de l'Iran à maîtriser la technologie nucléaire militaire paraissent légitimes au peuple iranien, n'en déplaise à Madame Royal, compte tenu tant du contexte politique de la région et de l'attitude irresponsable d'Israël, que de la politique unilatéraliste et pro israélienne des Etats Unis. Il faut éviter à tout prix le développement du nucléaire militaire iranien, certes, mais par la voie diplomatique, et vouloir lui interdire le nucléaire civil est une aberration politique qui non seulement n'a évidemment aucune chance de succès, mais encore aura tout aussi évidemment l'effet inverse de celui escompté, et favorisera bien entendu les aspirations au nucléaire militaire. C'est dramatique d'entendre cela de la part d'un candidat du PS.
Autant sur un plan intérieur ainsi que me le confiait récemment Désirdavenir, il peut être envisagé d'avoir un président dont le charisme et la stature n'égalent pas celui d'un De Gaulle ou d'un Mitterrand, car les intérêts vitaux du pays ne sont pas en jeu directement (mais ils le restent indirectement), autant sur un plan international, et compte tenu du contexte actuel, la stature du chef de l'Etat a une importance majeure et une influence fondamentale sur la crédibilité et le poids du pays dans les instances et relations internationales.
Juste un mot sur la Turquie: si j'ai bien compris, le président sera de l'avis du peuple, mais si les critères sont réunis, alors le président se devra d'être pour, et le peuple de se prononcer après par référendum... Un peu fumeux et contradictoire tout ça.
Sur l'Europe: l'Europe par la preuve??? C'est quoi, si ce n'est des mots?

Autant j'étais très critique sur Fabius qui feint d'avoir perdu la boule en matière de politique économique et sociale interne, autant je serai plus rassuré de le voir aux manettes du pays pour représenter celui-ci et parler en son nom sur la scène internationale.

Globalement, et j'espère que mon ami Désirdavenir me saura gré de cette prise de position positive, ma préférence va bien à DSK, qui malgré ses développements à la Bisounours sur l'égalité des chances (cf dernier post de notre ami précité), me semble être le meilleur candidat possible du parti socialiste, car il présente une réelle crédibilité tant sur un plan national qu'international, la première faisant cruellement défaut à Fabius, tandis que manque à Madame Royal tant l'une que l'autre.

Socialistes, ressaisissez-vous, il est encore temps!

 
web statistics