Site de débat d'idées, animé par des blogueurs de toutes tendances politiques, France Politique est le lieu où s'échangent et s'affrontent les opinions, les réflexions et les convictions les plus diverses.

02 novembre 2006

Ni pour ni pour, bien au contraire

Feu sur Ségo ! Haro sur la Royal !!!

Attention, mes chers amis, France Politique va finir par ressembler à un vieux 33 tours rayé qui radote le même morceau au risque de lasser. Voilà un an que je lis les mêmes remarques de mes camarades Hussard Bleu et Horrible Tcharlie qui mettent leur admirable plume au service d'une entreprise de démolition.

J'ai dénoncé à de nombreuses reprises cette obsession par le passé, regrettant que vous n'eussiez pas d'autres ambitions que celle de vous acharner sur la même cible. En effet, ce blog gagnerait en intérêt et diversité si les intervenants de sensibilité de droite, largement représentés ici, prennaient position non pas contre mais pour.

Certes, l'exercice revêt des difficultés, la critique est plus facile, surtout pour qui manie l'art du sophisme et ne redoute pas l'usage de la mauvaise foi. Soutenir, proposer, défendre, voilà qui est bien plus compliqué. Pourtant, amis de droite, je vous en crois capable, oui, vous aussi vous pouvez élaborez des propositions constructives, réfléchir à un projet de société, enfin nourrir le débat d'arguments pour et non pas toujours de critiques contre.

A force de n'être que contre, toujours contre, systématiquement contre, je vais finir par croire que la droite, incapable de développer ses propres idées, n'existe qu'en s'opposant à la gauche.

Alors, Horrible, Hussard, Dirty, HenriHirt et les autres, je vous en conjure, la politique c'est avant tout cela, prenez position diantre, pour quelqu'un ou quelque chose, prononcez-vous, et qui sait, avec le talent dont je vous sais capable, peut-être ramenerez-vous la brebis égarée que je suis dans le droit chemin des idées conservatrices.

2 Comments:

Blogger Horrible Tcharlie said...

Cher désirsdavenir, la proximité des échéances cruciales au parti socialiste nous impose de donner notre très modeste point de vue sur les différentes branches de l'alternative socialiste, au premier rang desquelles celle de Madame Royal, à laquelle il convient de réserver un sort de premier choix compte tenu de l'écho qu'elle semble recueillir dans l'opinion.
Et nous avons su, chacun à notre manière, souligner les aspects positifs de telle ou telle proposition, fut-elle du camp dit progressiste.
Tu ne peux davantage nous faire le procès d'une critique qui n'aurait pour cible que l'opposition, et je te renvoie à ce titre à la lecture des nombreux posts de notre ami Hussard, qui ne rechigne pas à critiquer sans ménagement les prises de position du futur candidat de la droite lorsque celles-ci lui paraisssent excessives, démagogues ou populistes.
En revanche, on aimerait te lire davantage sur l'action gouvernementale, qui ne semble pas susciter de ta part les critiques qu'on pourrait attendre d'un militant aussi impliqué et brillant.
On ne peut manquer de s'interroger sur ce silence persistant, mais je rassure nos contributeurs pour connaître la rigueur toute juridique de ton esprit, pour toi comme en droit, et contrairement à ce qu'affirme l'adage populaire, qui ne dit mot ne consent pas.

3:26 PM

 
Blogger Désirsdavenir said...

Très cher Horrible, peut-être me suis-je mal exprimé, il ne doit pas en être autrement sinon comment expliquer qu'un esprit aussi aiguisé que le tien n'ait retenu qu'une partie de mes propos.

Je ne vous reproche pas de ne pas critiquer la droite mais plutôt de ne pas clairement prendre position pour un parti, un courant d'idées, une ONG... ou encore pour la personnalité qui représente le mieux vos convictions, la France offre le champ politique le plus vaste au monde, des troskistes jusqu'à l'extrême-droite.

Et si la perspective de soutenir, sur ce site, une organisation ou une personne, vous fait craindre la perte de votre libre arbitre, soit, mais prenez au moins position pour des idées, je répète, pour des idées, et non pas contre.

Personne ne peut prétendre aujourd'hui, de bonne foi, ne pas trouver ses idées représentées dans l'immense variété d'options offertes, à l'intérieur de partis, d'ONG, de think tanks...

Alors, même si vous n'approuvez pas toutes les positions de ce ou celui que vous soutiendrez, jetez vous à l'eau, que diable, elle n'est pas si froide !

10:31 AM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home

 
web statistics