Site de débat d'idées, animé par des blogueurs de toutes tendances politiques, France Politique est le lieu où s'échangent et s'affrontent les opinions, les réflexions et les convictions les plus diverses.

22 janvier 2007

Bayrou, outsider ?

Encore récemment, peu de personnes donnaient une chance de réussite à François Bayrou. Mais le dernier sondage IFOP-Paris-Match le crédite de 12 % d'intentions de vote alors que le président du FN en obtiendrait 10 %. Supposons ensemble que Ségolène, victime de sa "rigitude" et des trahisons de ses camarades, s’effondre dans l’opinion et que Bayrou soit l’homme du second tour face à Sarkozy. Connaissant l’amour que le « peuple de gauche » porte à Sarko, ne se pourrait-il pas que nos camarades reportent leurs voix sur Bayrou et que nous assistions à une victoire du leader de l’UDF. Ce n’est là qu’une hypothèse, qu’un simple scénario, mais comment expliquer le soudain échange de politesse entre Bayrou et Chirac. Est-il illusoire de penser que ce dernier, toujours prêt à une dernière ruade pour évincer Sarko, puisse apporter ses moyens considérables, ou du moins son réseau d'influence qui ne l'est pas moins, au député béarnais ?

2 Comments:

Blogger Richard Dalleau said...

Le candidat Jospin, dont le sérieux et la crédibilité pour la fonction à laquelle il aspirait alors sont sans commune mesure avec ceux de sa successeur, a fait 16% en 2002.
En théorie donc, l'hypothèse d'un score bien inférieur de la candidate socialiste ne paraît pas si saugrenue.
Mais le 21 avril est passé par là, et risque finalement de se révéler salvateur pour celle qui mériterait plus que quiconque d'être éliminée dès le 1er tour.
Mais il est vrai que les socialistes sont totalement désemparés, et que les plus courageux d'entre eux se tourneront probablement vers d'autres horizons.
Bayrou est creux, ne surfe que sur l'anti-système politique, mais est certainement bien plus capable qu'elle.
Mais qu'y a-t-il à attendre des militants qui l'ont désignée à 60%?
En fait, je commence à croire que Ségolène est sarkosiste.

11:06 AM

 
Anonymous Anonyme said...

de R. Lesmais
Je suis de gauche, l'est toujours été, je viens de voter F. Bayrou.
Sans aucune hésitation, déculpabilisé par la sottise des forces de gauches. Je veux d'abord faire barrage à Mr Sarkosy qui pour moi nous emmène vers une société sécuritaire, violente qui me rappelle trop les US: ultralibéralisme, mépris des individus et de leur libertés, patriotAct, communautarisme, sectarisme, voir évangélisme, donc antisocial et surtout pas républicain.
Je ne peux me résoudre à croire que Ségolène ait un quelconque avenir face à N. S. et ne le souhaite pas. (Je n’ai aucun drapeau à mettre à ma fenêtre et aime à croire que la Corse fait encore partie de la France.)
J’ai lu les propositions de F. Bayrou et elles me semblent tenir la route. Ce que j’apprécie chez lui : Sa sensibilité, sa pugnacité, son pluralisme même si il est de mise. Je ne lui donne pas le bon dieu sans confession, mais pour une fois, je crois qu’il est l’homme de la situation. Je veux que l’Europe et l’écologie soient au centre du débat pour l’avenir du pays dans lequel je vie et l’avenir de mes enfants.

5:56 PM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home

 
web statistics