Site de débat d'idées, animé par des blogueurs de toutes tendances politiques, France Politique est le lieu où s'échangent et s'affrontent les opinions, les réflexions et les convictions les plus diverses.

03 février 2007

Et maintenant qu'allons nous faire ?

À quatre-vingt-deux jours du premier tour de l’élection présidentielle, on ne sait encore rien. Ni sur les candidats définitifs pour cause de parrainages difficiles, ni sur les programmes, que ce soient ceux des outsiders (Jean-Marie Le Pen et François Bayrou), des figuratifs (d’Olivier Besancenot à Arlette Laguiller en passant par Marie-Georges Buffet, Dominique Voynet, José Bovet et Philippe de Villiers) et surtout de ceux des deux médiatiquement proclamés finalistes (Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy)

Rien, rien de rien, on ne sait rien… A l’heure où le film sur la môme Piaf sort bientôt sur les écrans (il serait paraît-il très bon) nous, pauvres électeurs, sommes condamnés à suivre les règlements de compte et les coups bas entre les deux « grands » candidats et à sourire des quelques billets des humoristes (du type « La féminitude, le beautisme et le charmage en plus de la culturation. C’est possible avec votre votage pour Ségolène » ou « Grâce à Cécilia, j’ai beaucoup souffert, j’ai beaucoup changé, je suis le nouveau Sarko »).

De tout cela il ressort un malaise de plus en plus prégnant, une interrogation désagréable sur notre futur, une crainte d’être dans une situation bloquée. Et si Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy étaient deux « candidats du vide » pour reprendre l’expression d’Emmanuel Todd ?.

3 Comments:

Blogger Horrible Tcharlie said...

Patience, J-6 avant le grand jour, le 11 septembre, euh... pardon, le 11 février pour reprendre un lapsus fort révélateur commis par l'intéressée elle-même.

Notre blog est également une victime collatérale de ce vide sidéral que tu décris, car faute de matière, il est difficile de l'alimenter. Tu t'y emploies malgré tout avec brio en ces temps de disette programmatique.

J'ai décidé pour ma part de rénoncer à commenter inutilement les multiples dérapages auxquels on assiste, tant il est patent et semble désormais acquis de tous, et au premier chef des socialistes eux-mêmes, que Madame Royal n'a ni compétence, ni projet, et partant, ni plus bcp de chances d'accéder à la présidence.
Jamais candidat socialiste n'a été aussi inconsistant.

12:49 PM

 
Anonymous Anna said...

Je ne comprends pas... Peut-être suis-je une extra-terrestre mais moi je connais le programme de Sarkozy depuis longtemps! Un programme ambitieux et très intéressant d'ailleurs, que l'on peut trouver ici:
http://www.sarkozy.fr/lafrance/

Ségolène, candidate du vide? J'en suis de plus en plus convaincue, surtout après sa magnifique prestation de ce soir sur TF1...

11:33 PM

 
Anonymous PauLo said...

Quand M. Michel ROCARD reconnaît une erreur…

Eh oui, M. le Premier Ministre Michel Rocard,
il vous faut aujourd’hui reconnaître votre erreur s’agissant de l’élection présidentielle.
C’est tout de même heureux de l’avoir clairement dit sur France Culture dans l’émission Répliques du 24/02/007 : ça fait du bien (même après 45 terribles années) à celles et ceux qui pensaient comme Pierre Mendès-France sur ce sujet essentiel.

Il vous reste à faire de même concernant les Législatives et les Sénatoriales et sur bien d’autres questions fondamentales pour vous faire « pardonner » (selon votre mot) votre rôle (selon moi) dans le maintien et l’aggravation « démocratoriale » du système diarchique socialo-gaulliste qui nous gouverne depuis trop d’années, qui a bradé la francophonie, qui pourrit la France, la Corse et l’Outre-mer et qui mène résolument et sciemment les Françaises et Français de France, de Corse et d’Outre-mer à la misère.

A quand votre prochaine contrition publique ?
Notamment sur l’« européisme » des tenants de cette « démocrature » socialogaulliste, déjà clairement rejeté par 55% du peuple français ?

En attendant, vous pouvez utilement visiter le site www.enfiniraveclesocialogaullisme.com
et y examiner le « plan de 7 actions de salut public » pour le « renouveau de la République française et de la francophonie ».
Bonne lecture et saine réflexion.
Avec mes meilleurs sentiments,
PauLo.

3:34 PM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home

 
web statistics