Site de débat d'idées, animé par des blogueurs de toutes tendances politiques, France Politique est le lieu où s'échangent et s'affrontent les opinions, les réflexions et les convictions les plus diverses.

01 décembre 2006

Ségolène recycle déjà ses propres discours


Versac, blogueur politique "influent" et organisateur de la République des Blogs a analysé de manière très attentive le discours d'investiture prononcé par Ségolène Royal à la Mutualité et qui avait pour tous ceux qui l'ont entendu un goût de déjà vu.

On connaissait la propension de Ségolène à répéter à l'envie des formules toutes faites ("n'ayons pas peur des idées neuves", "on ne devrait pas parler de français de souche comme si d'autres étaient de branche ou de feuillage", "il faut gravir la montagne", "le devoir de victoire", etc. etc.), mais on n'avait pas encore tout vu. En l'occurence, tout entendu.

Ainsi Versac a mis en évidence que plus du tiers du discours d'investiture de Ségo était en fait un simple copier-coller de son discours prononcé le lendemain de son élection aux primaires socialistes. Apparemment, on n'aime pas gâcher dans le camp Royal ! Quand on a une idée, on l'amortit, il n'y a pas de petit profit, c'est aussi cela la présidence "modeste" chère au coeur du futur candidat socialiste.

On se demande déjà comment Ségolène va pouvoir faire durer ses formules chocs pendant encore 8 mois sans trop les user...


Pour lire le détail du post de Versac, c'est ici.

4 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Comment, un responsable politique tient sensiblement le même discours, sans changer d'avis, à dix jours d'intervale ?

Quel scandale, au moins, monsieur Sarkozy, lui, change d'avis toutes les semaines, c'est plus professionnel. Rupture, puis appel à l'héritage gaullien, et maintenant la très mitterrandienne rupture tranquille, voilà du grand art.

Soyons sérieux, depuis quand doit-on s'offusquer qu'un candidat répète ses propos, c'est le principe même de la politique d'insiter, dans un souci pédagogique, sur ses quelques grandes idées fortes afin de rendre plus lisible son discours.

Il se présente aux élections Edouard Baer ?

9:46 AM

 
Anonymous koz said...

je ne suis pas certain qu'"anonymous" ait lu le billet de Versac. Qu'un politique dise la même chose, c'est effectivement rassurant. Qu'il prononce deux discours à ce point identique pour une telle occasion (parce qu'en revanche, prononcer le même discours à deux jours d'intervalle dans deux villes différentes sur le même thème, c'est classique), c'est plus étonnant.

10:08 AM

 
Blogger Hussard Bleu said...

Effectivement, il n'est pas choquant, loin de là, de rester fidèle à ses convictions (même si c'est devenu bien rare par les temps qui courrent). Ce que le post de Versac stigmatise, et je le soutiens à fond sur le sujet, c'est la prise de pouvoir de la comm sur les idées qui se manifeste dans ce cas d'espèce par un vrai "copier-coller" de discours à deux jours d'intervalle. Les mêmes phrases répétées mot pour mot. Ce n'est pas bien brillant...

10:21 AM

 
Anonymous Anonyme said...

La rupture tranquille ?

Curieux, cette association sonne à mes oreilles comme du déjà entendu. Comme quoi le recyclage (bien qu’il s’agisse là d’une notion très écolo) se révèle une pratique bien courante. Quelques minutes sur Google suffisent pour trouver d’où vient l’expression.

Quelques minutes, car avec la reprise de l’expression par toute la presse régionale et maintenant nationale et internationale… il faut faire un sacré écrémage. Bref, rupture tranquille nous vient du Québec lire ici.

Si on résume, on obtient :
La rupture tranquille d’un ordre en mouvement contre un ordre juste.

Perso, je ne vois pas dans ces formules le moindre programme. Mais si vous cherchez un peu, vous trouverez sans doute que l’ordre en mouvement vient également du Canada. Si, si…

…Une morale fondée sur un ordre en mouvement qui recommande un constant effort sur soi-même. Il s'agit ici, comme on dirait aujourd'hui, d'une morale naturelle qui se traduit par une éthique. C’est en cela surtout que Maître K'ong me paraît actuel : en cette époque de mutation, alors que les repères sont flous, il nous faut redécouvrir le sens de l'éthique et redéfinir nos conduites personnelles…

Mais qui est Maître K'ong Fou-Tseu ? Son nom a été latinisé pour devenir en Occident : Confucius.

Décidément, quel recyclage !

5:03 PM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home

 
web statistics